AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Condamner le péché et non le pécheur !

Aller en bas 
AuteurMessage
ROSIA
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Condamner le péché et non le pécheur !   Jeu 22 Mar - 18:24

Condamner le péché et non le pécheur !



Jean 2 :8-11 « Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S'étant assis, il les enseignait. Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère ; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus : Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes : toi donc, que dis-tu ? Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de pouvoir l'accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t'accusaient ? Personne ne t'a-t-il condamnée ? Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus. »




Dans ce passage, Jésus nous montre un état de cœur des pharisiens qu’il ne faut surtout pas imiter. Beaucoup d’entre nous chrétiens, ne font pas attention, et méprise les autres pécheurs, comme si on était au-dessus d’eux. Jésus n’a pas approuvé ce que cette femme a fait, bien au contraire, mais par contre, son but premier était de l’ôter de ce péché. La plupart du temps, nous qui disions connaitre la Parole de Dieu, l’utilisons pour autrui et non pour notre propre personne. Quand les pharisiens accusaient cette femme, à ce même moment Jésus écrivit sur la terre. C’est comme si Jésus voyait défilé devant lui, tous les péchés de ces accusateurs. Ils n’étaient pas mieux que la femme adultère prise en flagrant délit. Cette femme a été vue par les hommes, mais les pharisiens eux, ne pensaient pas que Dieu voyait leur péché à eux.




Ils se préoccupaient plus de leur réputation face aux hommes, oubliant que le regard de l’Eternel comptait bien plus que cela. Ils passaient leur temps à accuser les péchés des autres, voulant se montrer irréprochables face au monde, qui n’était qu’une façade.




Nous aussi chrétiens nous devons faire attention à cet esprit de mensonge. La Parole de Dieu est d’abord faite pour notre propre personne. La Parole est là pour nous corriger nous, et non pour condamner les autres pécheurs. Quand nous faisons cela, nous nous séduisons nous-mêmes, oubliant que nous aussi nous sommes pécheurs.




Matthieu 7 :1-5 « Ne jugez point, afin que vous ne soyez point jugés. Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l'on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Ou comment peux-tu dire à ton frère : Laisse-moi ôter une paille de ton œil, toi qui as une poutre dans le tien ?Hypocrite, ôte premièrement la poutre de ton œil, et alors tu verras comment ôter la paille de l'œil de ton frère. »




La Parole de Jésus est très claire. En condamnant celui qui pèche, nous péchons à notre tour, car nous prenons la place de Dieu, le seul juge. Ne prenons pas plaisir à juger le péché de nos frères et sœurs, amenant à nous séduire, que nous sommes vraiment mieux qu’eux. Quand nous disons à nos pasteurs ou nos conducteurs, le péché d’un tel ou un tel, cela ne doit pas être dans un but de condamner, mais d’au contraire cela doit être un acte d’amour, cherchant réellement, à ce que Satan ne prenne plus pouvoir sur cette personne. Nous devons imiter le cœur de Jésus face à un pécheur. Car si Jésus était comme ces pharisiens, condamnant chaque pécheur, aucun de nous ne serait sauvé. Tous seraient perdus.




Jean 12 :47 « Si quelqu'un entend mes paroles et ne les garde point, ce n'est pas moi qui le juge ; car je suis venu non pour juger le monde, mais pour sauver le monde. »




Jésus est amour, et le but précis de son œuvre était justement de nous ôter du péché. Notre ennemi n’est pas celui qui pèche, mais Satan qui est derrière tout péché. Par exemple, si nous voyons un homosexuel. Seulement à leur vue, beaucoup de chrétiens les fuit, les repoussant comme si leur cas était fini. Ce que nous devons faire c’est agir par amour, faire en sorte que la Parole pénètre leur cœur et opère en eux.




Jude 1 :22-23 « Reprenez les uns, ceux qui contestent ; sauvez-en d'autres en les arrachant du feu ; et pour d'autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu'à la tunique souillée par la chair. »




Nous savons maintenant quoi faire quand nous voyons des personnes tombées dans le péché. Nous devons les amener avec amour au pied de Jésus, par la prière, par la délivrance, par la Parole, afin qu’ils ne soient plus possédés par le péché. Si Dieu nous a sauvés par son Fils Jésus, nous aussi nous ne devons pas être heureux de voir des personnes dans le péché, ni les détester, mais qu’au contraire nous devons désirer qu’ils connaissent Celui qui nous a délivré de tout mal.




Galates 6 :3-5 « Si quelqu'un pense être quelque chose, quoiqu'il ne soit rien, il s'abuse lui-même. Que chacun examine ses propres œuvres, et alors il aura sujet de se glorifier pour lui seul, et non par rapport à autrui ; car chacun portera son propre fardeau. »


_________________
Voici ,Oh ! qu'il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble ( PSAUMES 133:1)

Mon blog, cliquez sur ce lien : http://rosia.eklablog.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Condamner le péché et non le pécheur !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oublier l'histoire, c'est se condamner à la revivre...
» Certes, il faut distinguer le pécheur du péché, accueillir le pécheur et condamner le péché.
» Celui qui croit sera sauvé
» Chine : Des Prêtres appellent le Pape à condamner l’ordination d’un Évêque
» SELON VOUS... SUIS-JE CONDAMNÉ "AUX FLAMMES DE L'ENFER" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA SEMENCE DE LA VIE :: Messages Bibliques / méditations personnelles-
Sauter vers: