AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les droits du mariage (2)

Aller en bas 
AuteurMessage
ROSIA
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Les droits du mariage (2)   Dim 30 Jan - 16:04

Les droits du mariage (2)

“Profite de la vie avec la femme que tu aimes...” Ecclésiaste 9.9

Au cours d’une série télévisée, le comédien Jerry Seinfeld explique à un ami pourquoi il ne s’est jamais marié : “Aucune femme saine d’esprit et de corps n’accepterait de partager la vie de quelqu’un qui ne lui offrirait qu’abandon et manque total d’intérêt.” Mais même les plus beaux mariages sont l’union d’êtres imparfaits qui parfois se comportent en parfaits égoïstes l’un envers l’autre ! Et lorsque l’un d’entre nous a été blessé par l’autre il est plus facile de réagir en écoutant nos impulsions humaines plutôt qu’en écoutant la voix de l’Esprit. Certaines blessures sont profondes, certes. C’est alors qu’il nous faut nous rappeler que le pardon est une décision, tandis que la confiance est un processus lent et coûteux. Il faut du temps pour rebâtir des relations déchirées. Les hommes et les femmes n’envisagent pas la confiance de la même manière. Lorsqu’une femme a été blessée par son mari, ce dernier pense que ses excuses devraient immédiatement rétablir sa confiance en lui et qu’ils devraient aller de l’avant sans jamais plus en parler. Ce qui est impossible ! Deux choses doivent arriver d’abord :

1- Celui qui a causé la blessure doit reconnaître l’étendue de la souffrance qu’il a provoquée. Si vous vous trouvez dans ce cas, ne dites surtout pas à votre femme : “Il est temps de tourner la page !” Acceptez au contraire ce qu’elle ressent, reconnaissez sa souffrance, même si elle ne l’extériorise pas. Lorsque nous souffrons, nous ne souhaitons pas entendre les autres essayer de nous raisonner ou de minimiser notre souffrance. Cela risque de nous rendre amers et de nous amener à les rejeter. Reconnaître les blessures de l’autre l’aidera à guérir plus vite.

2- Celle qui a été blessée doit s’assurer que l’amertume ne va pas envahir son esprit. “Mais comment pourrais-je faire cela ?” En refusant de rester blessée plus que nécessaire et en permettant à Dieu de calmer votre coeur et de restaurer votre amour l’un pour l’autre.

La Bible dit : “Aujourd'hui, si vous entendez la voix de Dieu, ne fermez pas votre coeur !” (Hébreux 4.7). Lorsque Dieu vous accorde la grâce et la force de pardonner et de dépasser votre souffrance, ne manquez surtout pas de saisir cette opportunité !

_________________
Voici ,Oh ! qu'il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble ( PSAUMES 133:1)

Mon blog, cliquez sur ce lien : http://rosia.eklablog.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Les droits du mariage (2)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le don du sang et le mariage le droit subjectif
» Nullité de mariage
» Demande de prières pour un mariage heureux et uni en Christ.
» le billet de L'équipe de Sos Justice et Droits de l'Homme
» nos droits !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DIEU ET LA FAMILLE :: Le mariage-
Sauter vers: