AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Crucifixion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ROSIA
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Crucifixion   Ven 2 Avr - 10:54

Vendredi, le 02 avril 2010 – Crucifixion


« Et ils Le crucifièrent... » Josué 23-24 & Matthieu 17

Dans le Commentaire Biblique de Truman Davis, à propos du mot crucifixion, nous lisons ces lignes, écrites par un médecin :

« A mesure que le corps s'abaisse lentement, tout son poids maintenu par les clous plantés dans les poignets, une douleur lancinante se met à courir dans les doigts, à traverser les bras, avant de venir exploser dans le cerveau, car les clous qui déchirent les poignets font pression sur les nerfs médians. Pour atténuer la douleur le crucifié tente alors de s'élever sur ses pieds et met tout son poids sur les clous qui les traversent et ce faisant accentue la douleur générée par ceux-ci qui font pression sur les nerfs longeant les os de ses pieds.

Ses bras commencent à se fatiguer et des crampes à crisper ses muscles, créant des n½uds de douleur intense, pénétrante, palpitante en rythme avec les battements de son c½ur. Et le crucifié ne peut plus trouver la force de pousser sur ses pieds pour continuer à respirer. Il peut encore inhaler un peu d'air dans ses poumons, mais n'arrive plus à exhaler. Il lutte désespérément pour se soulever et continuer à respirer encore un temps... Des heures durant il ressent cette souffrance incroyable, rythmée par les minutes de crampes crispant ses membres, les tentatives futiles de mouvement pour atténuer tour à tour la douleur venant de ses poignets et celle remontant de ses pieds, les brefs moments d'asphyxie partielle et les brûlures causées par les blessures des coups de fouet dans son dos en contact avec la surface rugueuse du bois de la croix.

L'agonie peut durer de longues heures avant qu'une autre forme de souffrance ne vienne prendre la relève : un nouvelle douleur se rive au creux de sa poitrine à mesure que le péricarde se remplit lentement de sérum et commence à comprimer le c½ur. L'agonie touche à sa fin. Avec la perte des fluides corporels, le c½ur comprimé lutte pour continuer à pomper un sang épais et manquant d'oxygène dans les tissus des organes. Les poumons en proie à une douleur indicible tentent encore d'inhaler quelques dernières maigres bouffées d'air. Il commence à sentir le froid de la mort gagner peu à peu les fibres de son corps... Et il parvient enfin à s'abandonner à la mort. »

La Bible nous dit simplement : « Et ils Le crucifièrent... »

Et tout cela par amour pour nous !

Bob Gass

_________________
Voici ,Oh ! qu'il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble ( PSAUMES 133:1)

Mon blog, cliquez sur ce lien : http://rosia.eklablog.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Crucifixion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La crucifixion
» La crucifixion de Jésus dans l'Évangile et le Qur'an
» Des clous romains peut-être liés à la crucifixion du Christ
» je suis allé au lieu de la crucifixion et j’ai embrassé le sol à l’endroit où la croix a été plantée
» Crucifixion dans la Torah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA MANNE DU JOUR :: La manne de Bob GASS-
Sauter vers: