AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les cèdres du Liban (4)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ROSIA
ADMINISTRATEUR
ADMINISTRATEUR
avatar

Féminin Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 05/09/2005

MessageSujet: Les cèdres du Liban (4)   Jeu 24 Déc - 15:58

Jeudi, le 24 décembre 2009 – Les cèdres du Liban (4)


« La gloire du Liban lui sera accordée... » Esaïe 35.2

4- Le grand cèdre qui poussait naguère sur les flancs des montagnes du Liban dominait toutes les autres espèces de cèdres du pays. Pourtant sa force n'était pas liée à sa hauteur, mais à la profondeur de ses racines. On dit que le grand cèdre du Liban peut presque se courber jusqu'à terre lors de violentes tempête sans pourtant se briser avant de se redresser tout aussi majestueusement. Dieu aussi se sert de « grands cèdres » pour établir de puissantes églises.

La nouvelle naissance ne constitue que 5% de la marche du croyant. Les autres 95% représentent la croissance jusqu'à la maturité spirituelle. « Vous devriez être, depuis le temps, des maîtres mais vous avez de nouveau besoin qu'on vous enseigne les points fondamentaux de la Parole de Dieu. Vous en êtes arrivés au point d'avoir besoin de lait, non de nourriture solide. Quiconque en est encore au lait ne peut suivre un raisonnement sur ce que représente la justice divine, car il n'est encore qu'un bébé. Par contre, la nourriture solide est réservée aux adultes qui, par leur persévérance, se sont exercés à discerner ce qui est bon et ce qui est mauvais.Ainsi donc, laissons l'enseignement élémentaire sur le Christ pour nous élever à une perfection d'adulte, sans revenir sur les données fondamentales... » (Hébreux 5.12-6.1).

Remarquez les mots « qui par leur persévérance [dans la lecture des Ecritures] se sont exercés... »

Ne ressemblez pas à ce vieux paysan qui disait tous les mercredis soir, en arrivant à la réunion de prière : « Je ne fais pas beaucoup de progrès, mais au moins, grâce à Dieu, je suis solidement enraciné ! » Un jour pluvieux de printemps alors qu'il essayait en vain de sortir son tracteur d'un terrain détrempé dans lequel il s'était embourbé jusqu'aumoyeu, le pasteur de son église passa par hasard sur la route toute proche. Celui-ci baissa la vitre de sa voiture et lui dit en souriant : « N'oublie pas, cher frère, que tu ne fais certes pas beaucoup de progrès,mais que, grâce à Dieu, tu sembles très bien enraciné ! »

Ne cherchez pas à excuser votre manque de maturité. Votre devoir est de croître en maturité afin d'arriver à « l'état d'homme fait, à l mesure de la stature parfaite du Christ » (Ephésiens 4.13).

Bob Gass

_________________
Voici ,Oh ! qu'il est agréable, qu'il est doux pour des frères de demeurer ensemble ( PSAUMES 133:1)

Mon blog, cliquez sur ce lien : http://rosia.eklablog.com/
Revenir en haut Aller en bas
 
Les cèdres du Liban (4)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comme un cèdre du Liban
» [LIBAN] Votre avis sur des armoiries que j'ai créées
» Sainte Rafqa de Himlaya, Liban
» on parle de "nous" au Liban!
» Le chef de l'Église maronite du Liban reçu par le Pape

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA MANNE DU JOUR :: La manne de Bob GASS-
Sauter vers: